VINGT ET UNIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE DE L’ANNEE C

 

TEXTES : Is 66, 18-21 / Ps 116(117), 1-2  / He 12, 5-7. 11-13 / Lc 13, 22-30

PREDICATEUR : P. Martin KOTCHOFFA, SVD

THEME : Fais attention à tes actes

 

Bien-aimé(e)s aujourd’hui les textes liturgiques nous rappellent que le tout n’est pas de prétendre appartenir à Dieu mais d’agir conformément à sa volonté. Ne pas le faire c’est s’éloigner soi même du Seigneur. Et le Christ est clair à ce propos, il nous dira à la fin des temps : « Je ne sais pas d’où vous êtes » (Lc 13, 25). Et c’est bien raisonnable car on ne peut pas être disciple de Jésus et être ami et auteur du mal. Hélas c’est souvent ce dans quoi nous baignons au quotidien. Nos actions apportent de la peine et de la douleur dans la vie de nos semblables et cela semble ne pas nous déranger. Nous dépouillons nos semblables de leurs droits parce que nous sommes en position de force. Nous condamnons l’innocent et acquittons le coupable puisque ce dernier a acheté notre conscience avec des biens matériels. Comment avec de telles attitudes pouvons nous prétendre être disciples de Jésus ?

Il est temps de changer. Et c’est pourquoi Jésus lui-même nous invite à la conversion : « efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Lc 13, 24). C’est la porte par laquelle notre orgueil est vaincu par l’humilité, notre méchanceté par la générosité, notre injustice par la compassion, nos mensonges par la vérité. Une telle épreuve est douloureuse car ce n’est pas toujours facile d’abandonner une attitude qui semble nous procurer un certain confort pour épouser celle dont les fruits se trouvent dans l’au-delà. Mais c’est un passage nécessaire si nous voulons vivre heureux et épanoui demain comme nous le rappelle la lettre aux hébreux.

Alors il nous appartient aujourd’hui d’accueillir avec joie les reproches du Seigneur et de nous décider de changer de chemin pour notre salut et la gloire de son Nom.

 

Bien-aimé(e) si aujourd’hui tu entends la voix du Seigneur t’invitant à faire attention à tes actes n’endurcis pas ton cœur. Amen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.