DIMANCHE DE LA SAINTE TRINITE DE L’ANNEE C

TEXTES: Pr 8, 22-31 / Ps 8, 4-9 / Rm 5, 1-5 / Jn 16, 12-15

PREDICATEUR: P. Bruno WENSAN‘NA, SVD

THEME: Le mystère de la Sainte Trinité

 

Nous célébrons, aujourd’hui, l’un des plus grands mystères de la foi chrétienne, le mystère de la Sainte Trinité. Il est le mystère de Dieu en Lui-même. Il est donc la source de tous les autres mystères de la foi ; il est la lumière qui les illumine. Il est l’enseignement le plus fondamental et essentiel dans la ” hiérarchie des vérités de foi ” (DCG 43). ” Toute l’histoire du salut n’est autre que l’histoire de la voie et des moyens par lesquels le Dieu vrai et unique, Père, Fils et Saint-Esprit, se révèle, se réconcilie et s’unit les hommes qui se détournent du péché ” (DCG 47 – voir Catéchisme de l’Église catholique,23).  Dans notre vie quotidienne, nous commençons chacune de nos prières, activités, programmes ou travaux par le signe de la croix et invoquons Dieu, « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ». Nous sommes baptisés au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Même si nous nous souvenons de la Trinité plusieurs fois par jour, il est difficile d’en saisir le sens complet car le Père, le Fils et le Saint-Esprit que nous invoquons constituent un grand Mystère.  En célébrant cette solennité, l’Eglise nous donne de nous pencher sur ce mystère qui constitue le pivot de la foi chrétienne. Il n’y a que des références vagues et cachées à la Trinité dans l’Ancien Testament. Mais le Nouveau Testament donne des enseignements clairs sur la Sainte Trinité.  A l’Annonciation, Dieu le Père envoie son ange à Marie, Dieu le Saint-Esprit vient sur elle, la Puissance du Très-Haut la couvre de son ombre et Dieu le Fils s’incarne dans son sein. Au baptême de Jésus, lorsque le Fils reçoit le baptême de Jean-Baptiste, la voix du Père se fait entendre, et le Saint-Esprit apparaît comme une colombe et descend sur Jésus.  A l’Ascension, Jésus donne l’ordre missionnaire à ses disciples de baptiser ceux qui croient, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.  

Dans l’Évangile de Jean, chapitres 15 à 18, nous avons un récit détaillé de l’enseignement de Jésus sur le rôle de chaque Personne de la Sainte Trinité : a) Dieu le Père crée et pourvoit à Ses créatures. b) Dieu le Fils nous rachète et nous réconcilie avec Dieu. c) Dieu le Saint-Esprit nous sanctifie, nous fortifie, nous enseigne et nous guide vers Dieu.  

La prière du « Je Crois en Dieu » que nous récitons tous les dimanches et jours de solennité résume cette vérité de foi, nous croyons en Dieu le Père tout Puissant, en Jésus Christ son fils et en l’Esprit Saint qui procède des deux.

Un jour, saint Augustin se promenait au bord de la mer en contemplant et en essayant de comprendre le mystère de la Sainte Trinité lorsqu’il vit un petit garçon courir de l’eau à un endroit au bord de la mer. Le garçon utilisait un coquillage pour transporter l’eau de l’océan et la placer dans un petit trou dans le sable. L’évêque d’Hippone s’est approché de lui et lui a demandé : « Mon garçon, que fais-tu? » « J’essaie d’amener toute la mer dans ce trou », répondit le garçon avec un doux sourire. « Mais c’est impossible, mon cher enfant, le trou ne peut pas contenir toute cette eau » dit Augustin. Le garçon s’arrêta dans son travail, se leva, regarda le saint dans les yeux et répondit : «Ce n’est pas plus impossible que ce que vous essayez de faire – comprendre l’immensité du mystère de la Sainte Trinité avec votre petite intelligence. ” Le Saint fut absorbé par une réponse si vive de cet enfant, et détourna les yeux de lui pendant un court moment. Quand il baissa les yeux pour lui demander autre chose, le garçon avait disparu.

Nous devons placer la Trinité comme le modèle de nos communauté Chrétienne et  familles chrétiennes : nous sommes créés dans l’amour pour être une communauté de personnes aimantes, tout comme le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont unis dans l’Amour. Depuis le jour de notre baptême, nous appartenons au Père, au Fils et au Saint-Esprit. Comme nous sommes privilégiés de grandir dans une si belle Famille ! Par conséquent, tournons-nous chaque jour vers le Père, le Fils et le Saint-Esprit dans la prière. Nous appartenons à la Famille du Dieu Trine. L’amour, l’unité et la joie dans la relation entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit doivent être le modèle suprême de nos relations au sein de nos familles chrétiennes. Nos familles et communautés deviennent vraiment chrétiennes lorsque nous vivons dans une relation d’amour avec Dieu et avec les autres.

 Nous devons découvrir et vivre la Spiritualité Trinitaire : « La doctrine de la Trinité affirme qu’il appartient à la nature même de Dieu de s’engager envers l’humanité et son histoire, que l’Alliance de Dieu avec nous est irrévocable, que la Face de Dieu est immuablement tournée vers nous dans l’amour, que la Présence de Dieu auprès de nous est tout à fait fiable et constant. La spiritualité trinitaire est celle de la solidarité entre et parmi les personnes. C’est une manière de vivre l’Evangile attentif aux exigences de la justice, entendue comme des relations bien ordonnées entre et parmi les personnes.

Puisse le Dieu Trine Vivre dans nos Cœurs et dans les Cœurs de tous les Peuples !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.